En quoi consisite la charte Responsabilité Sociétale des entreprises (RSE) ?

La charte RSE de l’UNICEM est un outil de progrès qui permet de structurer les démarches RSE chez les producteurs de matériaux minéraux, de valoriser leurs bonnes pratiques et de les mobiliser autour de nouveaux challenges.
 
La RSE regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises dans le but de respecter les principes du développement durable, c’est-à-dire être économiquement viable, avoir un impact positif sur la société mais aussi respecter l’environnement. Par ailleurs, la Commission européenne va plus loin dans son analyse de la RSE et la définit comme « la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société ». Ainsi, les entreprises qui, sur la base du volontariat, s’intéressent à la RSE prennent en compte les enjeux environnementaux, sociaux et éthiques dans l’ensemble de leurs activités, que ce soient les activités économiques, ou les interactions internes (salariés, dirigeants, actionnaires …) et externes (fournisseurs, partenaires, clients …).
 
Cette charte est complètement dans l’air du temps car, à l’heure actuelle, s’intéresser à la RSE est primordiale et les attentes de l’ensemble de nos parties prenantes sur le sujet ne cessent de s’accroître et d’évoluer. EQIOM a ainsi choisi d’initier cette démarche en 2017 avec un objectif de déploiement sur 3 ans pour les activités Bétons.
 

Comment la démarche RSE a-t-elle été déployée chez EQIOM ?

Le service foncier-environnement d'EQIOM pilote la démarche au niveau national pour la branche Bétons et il a fallu trouver la bonne organisation pour déployer la démarche et s’assurer d’avoir des relais efficaces sur tout le territoire. Nous avons alors choisi de nous appuyer sur des pilotes RSE nommés en région.
Ce sont pour la plupart des chefs d’agence qui ont une vue sur l’exploitation mais aussi des liens assez forts avec les différentes fonctions supports au niveau régional. La plupart sont présents au sein de la société depuis plusieurs années et ont une bonne connaissance du tissu local et une légitimité à porter le projet.
L’enjeu principal était de réussir à vulgariser une démarche qui peut paraître théorique et conceptuelle, de rendre concret et faire comprendre que sans le savoir, chaque collaborateur fait déjà de la RSE.
 

Quels sont les enjeux de cette démarche et quels sont les axes d'amélioration ? 

L’évaluation de chaque agence sur la base du référentiel aboutit à une notation sur une échelle de 1 à 4. Cette note est ensuite validée ou corrigée lors d’un audit réalisé par des auditeurs extérieurs. Il ressort de ces évaluations la mise en évidence d’actions réalisées au niveau local afin de partager et d’étendre les bonnes pratiques au niveau national. Ces évaluations nous permettent aussi de définir les grands axes d’amélioration, de piloter notre progression en matière de responsabilité sociétale et de valoriser nos pratiques vertueuses auprès du grand public et de l’état. L’enjeu est d’avoir une entreprise performante, pérenne et qui embarque tout son écosystème avec elle. Plus largement, la démarche RSE permet à EQIOM de penser et d’orienter sa stratégie en tenant compte des attentes de ses parties prenantes et de l’ajuster en fonction de leurs évolutions. Enfin, à travers son engagement, EQIOM Bétons contribue à renforcer l’intérêt du référentiel RSE d’UNICEM Entreprises Engagées, et à donner ainsi du crédit à la demande de l’UNICEM pour obtenir une reconnaissance de l’Etat à travers la labellisation de la démarche.
 
L’un des principaux axes d’amélioration pour EQIOM est son ancrage local. Nous souhaitons aujourd’hui mettre en place une stratégie d’ancrage local pour mieux orienter nos partenariats et notre participation à des projets locaux. Pour cela il est important de réfléchir à ce que nous voulons apporter à notre territoire et à ce qu’EQIOM veut construire avec les acteurs du territoire.